• slide1.jpg
  • slide2.jpg
  • slide3.jpg
  • slide4.jpg
  • slide5.jpg
  • slide6.jpg
  • slide7.jpg
  • slide8.jpg
  • slide9.jpg
  • slide10.jpg
  • slide11.jpg

Iraqi forces attack Camp Ashraf

Genève qui accueille votre sitting depuis 420 jours et la Suisse vous saluent Madame Radjavi, présidente élue de la résistance iranienne. Et vous, habitants et habitantes d’Ashraf et vous tous ici présents. À Genève – on vous l’a dit Madame – vous êtes chez vous Mme Maryam Radjavi. Genève et la Suisse sont venus vous saluer et vous soutenir. Accompagné par le maire de Genève, M. Rémy Pagani – qui prononcera quelques mots tout à l’heure – j’ai le très grand honneur et le très grand plaisir – en tant que président du conseil municipal de la ville de Genève – de vous présenter très brièvement la délégation Suisse : M. le conseiller national, Éric Voruz ; député au grand conseil genevois et président de la commission des droits de l’homme, Marc Falquet ; député au grand conseil genevois, Patrick Lussi ; grande amie de Mme Radjavi, Mme Christiane Perregaux, coprésidente de la constituante genevoise ; son époux, M. Berthier Perregaux, conseiller général de Bevaix et Neuchâtel ; M. Eric Sottas, ancien secrétaire général de l’organisation mondiale contre la torture, l’OMCT, aussi grand ami de votre cause ; un autre grand ami, M. Gianfranco Fattorini, représentant du mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples aux Nations unies ; Jacques Vittori, Croissant-Rouge palestinien Genève ; Mme *0:02:40*, espace africain international à Genève ; et Mme Oreta Bandettini, représentante de France-Libertés. Je passe maintenant la parole à M. Éric Voruz, qui est député au parlement à Bern.

Please publish modules in offcanvas position.